VIE PRIVEE (Louis Malle) 1962

Je vois peu de films sur un petit écran préférant de loin  des lieux publics réunissant des conditions techniques plus optimales. 

Ceci dit j’ai décidé de ne fréquenter que les lieux dont la démarche est peu, moins ou pas du tout commerciale:  Le Nova, l’Arenberg, le Vendôme, Flagey, le Styx, l’Actors studio, la cinémathèque…

Vie privée de Louis Malle même si réunissant plus d’une qualité présente des aspects agaçants.

Le personnage principal incarné par Brigitte Bardot (dont l’image sera à tout jamais entachée par son flirt avec l’extrème droite)  est fait d’insouciance et de beaucoup de légèreté.  On assiste quasi en direct à la starification du personnage.  Louis Malle (son époux à l’époque) la filme sans recul tout fasciné qu’il semblait être.

Jill (le personnage) est poursuivie par fans et paparazzi et n’a d’autre choix qu’une réclusion plus ou moins ‘délibérablement’ consentie.  Réflexion superficielle de la déification d’une vedette de cinéma.

Pour ma part je ne peux me montrer sensible à ce type d’inconfort. L’humanité connait d’autres priorités.

La chute du film est un véritable saut dans le vide. Aveuglée par le déclenchement soudain d’un flash Jill chute. La scène devient subitement esthétique et longue….voire interminable.

Jusqu’ici tout va bien….jusqu’ici tout va bien….jusqu’ici tout va bien……

 

D’autres films de Louis Malle à la médiathèque

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :