STEVE VON TILL: « A GRAVE IS A GRIM HORSE  »

von-till

 

Steve  Von Till abandonne régulièrement son groupe Neurosis que ce soit
sous  le  couvert  de  The Harvestman ou simplement sous son propre nom
(pour  la  troisième  fois) . Profitant du fait qu’il préside son label
Neurot  recordings  il s’entoure de collaborateurs et amis qui jadis ou
encore  à  présent  participent à l’oeuvre de Neurosis. Album anxiogène
non  taillé  dans l’urgence. Des compositions au dépouillement extrème.
Production  minimale  et  forcenée  appuyée  par  de  légères nappes de
violons  et violoncelles. On est loin de l’urgence qui anime les albums
de  Neurosis.  Le ton est donné par une eau croupie et non au rythme de
mots  slogans  ou  d’artifice  langagier.  Teinte  de lucidité cynique.
Terrible  anachronisme  assumé  se référant à des classiques d’un autre
temps  (Nick  Drake,  Townes  van  Zandt). La voix brisée et caverneuse
écarte la rage au profit du désenchantement. Limpidité, clarté retenue,
puissante  et  élégante.  Extase  émotionnelle.  Une guitare acoustique
inventive discute avec des cordes le plus souvent frottées. Un disque à
conserver si vous éprouvez le désir d’entretenir votre morosité.       

 

neurot  .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :