NO BORDER – FILM ILLEGAL –

Bonjour,

Je vous fais parvenir ici un texte rédigé par les signataires figurant en bas de page. Je vous invite à signer la pétition. J’ai vu le film Illégal la semaine passée. Je compte en parler sur ce même blog la semaine prochaine. 

Aucun homme n’est ″illégal″

 
Signer la lettre ouverte


 

On les nomme communément les ″ illégaux ″. Des hommes, des femmes, des enfants réduits à leur plus simple existence administrative. Comme s’il s’agissait de personnes, par nature, contraires à la loi. Coupables a priori.

Pourtant, la loi belge du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers fait simplement référence au fait de ″ séjourner de manière illégale ″ et à une ″ situation administrative illégale ″. Rien de plus. C’est donc un abus de langage de dire que l’étranger lui-même est ″ illégal ″.

Les migrants sont d’abord et avant tout des êtres humains. La plupart d’entre eux sont intégrés depuis de longues années dans notre pays. Ils travaillent, exercent des activités profitables à la société, paient des taxes et des impôts, contribuent à la vie économique du pays. Leurs enfants sont scolarisés et une grande majorité d’entre eux ont tissé des liens étroits dans nos villes et nos villages.

Aussi, il est insupportable de voir rabaissés ces mêmes migrants au rang de délinquants. Aucun homme n’est ″ illégal ″. Une situation, des actes peuvent être illégaux, mais jamais une personne en tant que telle ! Or, dans la pratique, ceux-ci sont bel et bien traités comme des détenus de droit commun. Incarcérés dans des centres fermés qui ressemblent en tous points à des prisons (barreaux, clôtures de sécurité, cellules d’isolement…). Transportés dans des fourgons cellulaires et menottés pour passer devant la chambre du conseil. Expulsés, quelques fois de force, placés à bord d’avions sécurisés, etc.

Ces ″ châtiments légaux ″, comme les nommait Michel Foucault, contribuent à renforcer l’image du ″ sans-papier ″ comme délinquant et à justifier le sort qui lui est réservé. Si c’est un ″ hors-la-loi ″, pas de problème à tolérer qu’on le traite comme tel.

Les migrations sont un fait vieux comme le monde : aucune frontière, aucun mur, aucune barrière de sécurité aussi haute soit-elle ne parviendront à empêcher des hommes et des femmes de fuir leur terre d’origine pour des motifs politiques, religieux, socio-économiques ou climatiques.  Chaque exil est synonyme d’arrachement et  de déracinement.
La question migratoire est complexe et personne ne détient la solution. Mais plus que jamais, il nous faut la repenser dans un cadre plus large en y intégrant, notamment, les enjeux démographiques, les inégalités Nord-Sud et les bouleversements climatiques en cours.

En 2009, 6.439 personnes (dont des enfants) ont ainsi été détenues en Belgique alors qu’elles n’avaient commis aucun autre délit que de ne pas avoir de papiers. Les deux tiers d’entre-elles ont été expulsées, les autres relâchées dans la nature. Notre pays a été condamné à quatre reprises en huit ans par la Cour européenne des droits de l’homme pour la manière dont elle organise l’enfermement et l’expulsion des étrangers. De nombreux rapports belges et internationaux abondent dans le même sens, critiquant notamment la détention des mineurs pratiquée jusqu’en 2009. 

Tout ceci, Olivier Masset-Depasse l’aborde avec force dans son film, ″ Illégal ″ projeté très prochainement sur nos écrans. Ce film, déjà primé dans divers festivals, est une oeuvre cinématographique puissante certes, mais également une démarche éminemment politique, au sens noble du terme, sans dogmatisme ni militantisme de bon aloi.

Aujourd’hui, un débat rationnel et dépassionné autour de cette prétendue ″ illégalité ″ des migrants fait cruellement défaut. Le film de Olivier Masset-Depasse est l’occasion de nous ré-interroger sur le sort quotidien que nous réservons aux migrants et à leurs enfants.

Non, les étrangers en situation irrégulière ne sont pas des ″ illégaux ″ ! Non, les étrangers en situation irrégulière ne sont pas des délinquants ! Ce sont des hommes, des femmes, des enfants, des familles, qui méritent d’être traités avec humanité. Dans le respect de leurs droits et de leur intégrité.
Nous, citoyens venus d’horizon divers, nous refusons d’être les complices d’un système qui enferme et expulse des êtres humains au motif qu’ils sont sans statut administratif.
C’est une question de dignité humaine. Leur dignité tout autant que la nôtre.

Ancion Nicolas (Ecrivain), Brausch Géraldine (Assistante au service de Philosophie morale et politique – Ulg),
Caeymaex  Florence (Chercheur FNRS-ULg), Collin Ignace (Epeios Productions), D’hiet Rik (Scénariste),
d’Oultremont Juan
(Plasticien et Sculpteur), Damiens Francois (Comédien),
De Vos Bernard (Délégué général aux droits de l’enfant), Dequenne Emilie (Comédienne),
Deswaef Alexis (Avocat, Ligue des droits de l’Homme), Dobbeleer Bernard (Journaliste, producteur radio),
Gourmet Olivier
(Comédien), Gunzig Thomas (Ecrivain), Jacquemain Marc (Professeur – ULg), Lafosse Joachim (Cinéaste),
Lamproye
Fabrice (Les Ardentes), Lanoye Tom (Auteur), Lanners Bouli (Cinéaste), Le Comité belge de la SACD,
Martiniello Marco (Directeur du CEDEM – Ulg), Neuville Maaike (Actrice),
Perrouty  Pierre-Arnaud (Juriste Ligue des droits de l’Homme), Petrella Ricardo (Politologue et économiste),
Quinet Patrick
(Président de l’UPFF), Rea Andrea (Président du département de sciences sociales et des sciences du travail),
Régnier Natacha
(Comédienne), Reynaert  Philippe (Cinéphile), Schreuer François (Journaliste), Tshibanda Pie (Comédien),
Van der Meerschen Benoît (Président de la Ligue des droits de l’Homme),
Van der Plancke  Véronique (Vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme),
Verbeeren
Pierre (Directeur général de Médecins du Monde), Wald Micha (Cinéaste), Zaccaï Jonathan (Comédien),
Zibouh Fatima (Doctorante en sciences politiques et sociales ULg)

 J’ai vu le film Illegal la semaine passée. Je rédigerai une chronique à son sujet la semaine prochaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :