BOOKING OFFERS: ALBERT MARCOEUR et le QUATUOR BELA + L’OEILLERE / BLACKIE.

Dear all,

 

I’m booking some dates for : ALBERT MARCOEUR et le QUATUOR BELA + L’OEILLERE / BLACKIE.

 

 

ALBERT MARCOEUR et LE QUATUOR BELA (France) http://www.youtube.com/watch?v=EuuERrKvm9w

http://www.franceinter.fr/video-albert-marcoeur-le-quator-bela-mon-petit-neveu-live-pour-ouvert-la-nuit

Territory: Belgium

Availability: 9th + 10th April 2014

 

 

L’OEILLERE (Belgium)

http://loeillere.bandcamp.com/

Territory: Belgium

Availability: 9th + 10th April 2014

 

 

BLACKIE (USA)

http://www.youtube.com/watch?v=SO763ZZJCHE

Territory: Belgium

Availability: 17th and 19th November

 

 

 

ALBERT MARCOEUR et le QUATUOR BELA

Albert Marcœur est un chanteur français inclassable, né le 12 décembre 1947, à Dijon. Il commence sa carrière au début des années 1970. Féru d’expérimentations mélodiques, rythmiques et sonores, il n’en est pas moins un auteur de textes à la fois légers, drolatiques et décalés. Ses côtés expérimentateur, musicien éprouvé et amuseur lui valurent un temps l’appellation de « Frank Zappa français ».

Ce quatuor français, fondé en 2006, composé de Frédéric Aurier et Julien Dieudegard aux violons, de Julian Boutin à l’alto et de Luc Dedreuil au violoncelle, en impose dès les premières notes par la pureté des sonorités, la profondeur de l’interprétation et la finesse du détail. La cohésion de l’ensemble, leur capacité à sculpter des sons à la limite de l’audible fait des « Béla » l’une des toutes premières formations chambristes françaises. » Patrick Di Maria, La Marseilaise, juillet 2013.

 

 

L’OEILLERE

Un autre coup de pied dans la fourmilière, l’œillère viendra nous présenter les nouvelles compositions de son album Fiasco (sur Les Pourricords  / En Veux tu ? En V’la  ). Sans la voix mais avec une énergie certaine les compositions de Nicolas Gardat racontent elles aussi à leur manière des histoires complexes et étranges. Chaleur du flamenco, rudesse du rock seventies, déconstruction free jazz, on entend tout ça dans ce jeu de guitare particulièrement impressionant.

 

BLACKIE

One of the biggest hip-hop hooks of last year came from a song far away from any « blazing » hits station. It’s was Houston noise-rapper B L A C K I E All Caps, With Spaces on « Warchild, » off his EP True Spirit and Not Giving a Fuck, when he declared, as the feedback-filled beat temporarily simmered down, « I don’t give a fuck about America, nigga, it kills its youth! » That memorably poignant slogan got stuck in your head because B L A C K I E delivered it with all the conviction in the world, and it even had some of ’90s hip-hop’s ability to just cram a phrase, any phrase, into your brain by sheer force of will. It’s M.O.P. meets Minor Threat on top of an instrumental that Death Grips wish they were gnarly enough to conjure up.

 

But the sound of B L A C K I E’s new album, GEN, departs from the Kevin Drumm-esque racket that usually backs him up. Save for a few hissing, screeching interludes, GEN is mostly acoustic, consisting of throaty, youthful, sometimes-rhyming shouts, sparsely backed by guitar, bass, piano, horns, and at one point, a whistle. « Radiowaves » begins with pleasant piano, while B L A C K I E screams, backed up by even more screams — like punk-rock crew vocals by way of hip-hop ad-libs; Then a wave of proggy horns swings through, and B L A C K I E responds, growing more fervid in his delivery. It’s an arm hair-raising moment on an album full of them.

 

 

I hope to haer from you asap.

 

 

Regards.

 

 

Alain

 

 

 

 

 

 

 

 

Some Noise

C/O Alain Bolle

PO BOX 43

1050 Brussels 5

Belgium

info@somenoise.be

https://debloque.wordpress.com

www.lesateliersclaus.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :